MATD-ANAFIC : du matériel roulant et informatique pour les agents de développement local

ANAFIC 28 septembre 2020

MATD-ANAFIC : du matériel roulant et informatique pour les agents de développement local

Le ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation a abrité le 22 septembre la cérémonie de remise officielle de 217 motos pour les nouveaux agents de développement local.

Cette remise symbolique de matériel a eu lieu sous la houlette du ministre de l’Administration du Territoire et de la décentralisation le Général Boureima Condé.

Ce matériel est mis à la disposition des Agents de Développement Local grâce au soutient financier de l’agence française de développement (AFD) et de Banque Mondiale dans le cadre du Projet d’Appui à l’Agence NAFIC (PANAFIC).   En plus des motos, les ADL bénéficient également de 337 ordinateurs et accessoires pour les 307 collectivités.

 

Dr Laye Camara, Responsable Technique des Opérations de l’ANAFIC, a, au nom du directeur général, remis les clés des motos au ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, en présence des membres de son cabinet, des cadres du MATD et de l’ANAFIC.

Monsieur le Ministre du l’Administration du Territoire dans son allocution a tenu à adresser des mots de félicitation au Directeur Général de l’ANAFIC et son équipe pour l’ensemble des réalisations en faveur des guinéens.

Monsieur le ministre a par ailleurs rassuré les donateurs quant à l’utilisation à bon escient de ces motos par les agents de développement local, dont la mission est d’aller de district en district pour évaluer les besoins des populations et les remonter à la commune rurale pour faciliter in fine l’élaboration et le suivi du PDL et du PAI.

Le Général Boureima Condé a également remercié les donateurs pour leur soutien constant à la Guinée. Au sujet du matériel, il a rassuré qu’il est un grand atout pour les agents de développement local qui dont la mission est d’aller de district en district pour évaluer les besoins des populations et les remonter à la commune rurale pour faciliter in fine l’élaboration et le suivi du PDL et du PAI.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *