Capitaliser sur les mécanismes d’engagement citoyen

ANAFIC 30 novembre 2020

Capitaliser sur les mécanismes d’engagement citoyen

L’atelier de capitalisation des résultats de la mise en œuvre des approches et outils d’engament citoyen (SEP, BP et MGR) s’est tenu du 25 au 28 novembre 2020 à Dubréka.

Organisé par l’Agence Nationale de Financement des Collectivités Locales (ANAFIC) sur financement de la Banque Mondiale, l’atelier de capitalisation vise à amener les différents acteurs à partager leurs démarches globales d’accompagnement des collectivités locales par un exposé des résultats et acquis de la mise en œuvre des approches et outils développées dans le cadre de l’engagement citoyen y compris le centre d’Appel.

Avec une quarantaine de participants, l’atelier a réuni une diversité d’acteurs venus de la direction générale de l’ANAFIC, la direction nationale de la décentralisation, la direction nationale du développement local, les chefs services régionaux de l’ANAFIC, les ONG opératrices, les acteurs du centre d’appel et des acteurs de terrains

 

RECOMMANDATIONS DE L’ATELIER DE CAPITALISATION DES ACQUIS DU MEC

  • Former de façon continue les membres des organes (COPIL, COSEP, CGR) et les Elus locaux pour une meilleure appropriation des outils et du processus,
  • Organiser des voyages d’échanges d’expériences inter-collectivités pour le renforcement des capacités des membres des organes (COPIL, COSEP, CGR) ;
  • Octroyer une prime d’excellence pour encourager les 3 meilleurs organes du MEC dans chaque Région ;
  • Réduire le nombre de sessions de SEP à 2 par an dont une session par semestre ;
  • Faire des extraits des manuels du MEC pour en faire des guides simplifiés et illustratifs (schéma, Images) ;
  • Diversifier les canaux de communication pour la promotion des actions du SEP à travers la production et la diffusion des spots dans les médias publics et privés (RTG, site web de l’ANAFIC, Radios et télévisions privées, Radios Rurales et communautaires, Affiches et banderoles).
  • Simplifier la grille de priorisation des actions lors des foras de la BP ;
  • Mettre en place le plus rapide possible le SAPR dans les régions pour renforcer le MGR,
  • Regrouper les CGR et les Groupes d’Actions mis en place en maintenant leur identité spécifique dans une seule structure dénommée soit:
  • Groupe d’action Communal (GAC) ou,
  • Cellule Communale de Gestion des Réclamations et d’Alertes (CCGRA);
  • Cellule Communale de Gestion des Réclamations et de Prévention des Conflits (CCGRPC) ;

 

 

 

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *