Atelier d’Internalisation : L’ANAFIC présente ses approches et les outils de gouvernance Inclusive aux délégations spéciales de Conakry

Spread the love

Le secrétaire général du ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, Monsieur Mohamed Sikhé Camara, a lancé ce jeudi 23 mai 2024 à Conakry, les ateliers d’internalisation des approches de l’ANAFIC pour la région de Conakry.

Cet atelier a pour objectif de partager avec les nouveaux dirigeants des collectivités les objectifs de l’ANAFIC, son fonctionnement, les différents fonds qu’elle mobilise en faveur des collectivités locales, les mécanismes de leur abondement, les projets financés par les partenaires techniques et financiers, ainsi que les outils et approches qu’elle utilise.

Ce premier rassemblement en faveur des 13 délégations spéciales de Conakry met en avant les efforts de l’ANAFIC pour promouvoir une gestion décentralisée renforcée et mieux coordonnée des ressources locales, facilitant ainsi l’engagement des différentes parties prenantes dans ce processus.

L’atelier de Conakry regroupe plus de 300 participants venus des 13 communes de la ville. Il permettra aux différentes parties prenantes (services régionaux, directions nationales, collectivités et partenaires) de mieux comprendre le cadre institutionnel, les approches, les défis et les perspectives de l’ANAFIC.

Selon l’agenda, les cadres de l’ANAFIC se relayeront pour présenter les outils de planification locale, le mécanisme d’engagement citoyen, le processus de mobilisation des ressources et de financement, le mécanisme de renforcement des capacités, la stratégie, les politiques de sauvegarde environnementale et sociale, l’inclusion sociale et la lutte contre les violences basées sur le genre (VBG).

Les mécanismes de fonctionnement des fonds FNDL, FODEL et FODECCON ainsi que les compétences transférées aux collectivités seront passés en revue.

Les participants prendront également connaissance des partenariats en cours dans le cadre de l’éducation, de l’agriculture et des pistes rurales (PDABAD, PDACG, CVEP).

À l’ouverture des travaux, le directeur général de l’ANAFIC, Sékou Mawa Touré, a présenté le nouveau dispositif d’encadrement des collectivités, le rôle et les responsabilités des services techniques et des agents de proximité, ainsi que le plan d’action opérationnel pour les six prochains mois.

Les parties prenantes (administrateurs territoriaux, services techniques régionaux et préfectoraux, services centraux et partenaires) comprendront mieux le cadre institutionnel, les approches, les stratégies et le dispositif opérationnel de l’ANAFIC dans le cadre de l’accompagnement des collectivités.Les mécanismes d’abondement et de mise en œuvre des trois fonds (FNDL, FODEL, FODECCON) seront mieux connus.

Pour les autres régions, ces ateliers, qui seront organisés, serviront de cadres d’échanges réunissant, en plus des cadres régionaux de l’ANAFIC, les acteurs clés au niveau régional et préfectoral, impliqués dans l’accompagnement des collectivités.

Il faut rappeler que les rencontres d’internalisation se tiendront à Kindia (Basse Guinée), Labé (Moyenne Guinée), Kankan (Haute Guinée) et Nzérékoré (Guinée Forestière).

 

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *