Commune de Molota : Un modèle d’engagement citoyen

Dans le cadre du suivi du Projet d’Appui à la Gouvernance Locale (PAGL 1) et en prélude au lancement du PAGL 2, une délégation de la Banque Mondiale et de l’Agence de Financement des Collectivités Locales (ANAFIC) a effectué une mission dans la commune de Molota, Région Administrative de Kindia.

Située à 115 kilomètres au nord-est de Conakry, Molota s’est distinguée comme un modèle d’implication citoyenne dans la gestion des projets de développement local.

Dans cette collectivité, les mécanismes d’engagement citoyen déployés par l’ANAFIC connaissent un grand succès. Les pratiques de budgétisation participative et du suivi évaluation sont  encrées dans le fonctionnement de la collectivité pour une mise en œuvre inclusives des projets.

Le Directeur général Adjoint de l’ANAFIC, Mohamed Sikhé, a félicité la commune pour ses efforts en matière de participation citoyenne et pour l’accueil chaleureux réservé à la mission.

Daouda Camara, cadre à la retraite et personne ressource, a tenu à saluer la délégation et à présenter aux missionnaires les différentes procédures mises en place pour l’élaboration du plan annuel d’investissement, du plan de développement local et de la passation des marchés.

Selon Facinet, citoyen de Molota, “les projets n’ont d’impacts que lorsqu’ils répondent aux besoins des populations et contribuent à la paix sociale”.

Pour garantir cette implication, la commune a mis en place une Commission de Gestion des Réclamations (MGR) accessible à tous. Citoyens et citoyennes peuvent ainsi formuler des plaintes de manière anonyme ou publique. Le MGR dispose d’antennes dans tous les districts pour faciliter l’accès à ses services.

Maya Boulos, co-chargée du projet PAGL ( Banque Mondiale), a souligné l’importance de prendre en compte les facteurs de changement climatique et d’inclusion sociale dans les projets. À cet effet, des organisations non gouvernementales seront sélectionnées pour accompagner les collectivités dans la formation et le renforcement des capacités des services techniques à élaborer des projets de résolution des problèmes environnementaux.

En rappelle, la commune de Molota bénéficie de l’appui de la Banque Mondiale et de l’Agence Française de Développement depuis près de 20 ans, notamment dans le cadre du Programme d’Appui aux Communautés Villageoises (PACV) et du PAGL.

La mission  a permis de réaffirmer l’engagement de la commune de Molota dans la participation citoyenne et l’appropriation des projets de développement local. Son expérience enrichissante constitue un modèle à partager avec d’autres collectivités pour une gouvernance locale plus inclusive et plus.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *