Développement local : l’ANAFIC valide le guide d’élaboration des PDL

Spread the love

L’Agence nationale de Financement des Collectivités (ANAFIC) a organisé ce mercredi 10 mai 2023 un atelier sur l’actualisation et la validation du guide de méthodologie pour l’élaboration et la mise en œuvre d’un plan de développement local (Guide de 3ème génération). La rencontre qui s’est tenue au siège de l’Agence a regroupé différents responsables de cette dernière.

La vocation principale de ce guide actualisé et destiné aux communes (rurales et urbaines) et de l’ensemble des acteurs du développement local, est de servir de référentiel commun pour l’élaboration et la mise en œuvre d’un plan de développement local (PDL). Il contribue à renforcer le résultat de l’application des méthodologies de planification participative et inclusive intégrant non seulement les approches de tous les partenaires, tout en prenant en compte les actions orientées vers l’atteinte des objectifs de développement durable (ODD).

Au regard des défis et enjeux majeurs du développement, l’amélioration des plans de développement locaaux (PDL) issus de la 2ème génération, devient urgente pour les nouvelles autorités, acteurs au niveau national, partenaires techniques et financiers, élus, acteurs locaux de la société civile et bénéficiaires.

C’est pour donc harmoniser le plan de développement local, que  le ministère de l’Administration du territoire et de la Décentralisation, avec l’appui des partenaires, a élaboré un document dénommé Guide harmonisé de planification locale. « C’est ce guide qui décrit toutes les étapes de l’élaboration du plan de développement local », a indiqué Aboubacar Sylla, chef de la division planification et suivi-évaluation à la direction générale des collectivités locales au MATD.

Au-delà, le nouveau guide a d’innombrables atouts qui pourraient réjouir les communes.   « Les communes vont se doter d’un document de planification qui va contenir toutes les activités de développement socioéconomique. Et nous allons faire en sorte que le document soit un document de synthèse de développement au niveau de la commune, parce que quand un partenaire veut financer une commune, il doit avoir ce plan de développement », a ajouté Aboubacar Sylla.

Contrairement au guide de la première et de seconde génération qui ne prend pas en compte des problématiques comme le genre, le développement économique local, la sécurité alimentaire, l’emploi des jeunes et des femmes, l’environnement…celui de la 3ème génération, lui, intègre tous ces aspects.  « Des nouvelles thématiques qui sont importantes pour la Guinée avec tout ce qu’il y a comme mouvement en terme de changement climatique, la prise en compte des personnes marginale, la relation homme/femme, je pense que c’est important qu’on tienne compte de ces aspects dans la planification », a déclaré Marliatou Bah, responsable suivi-évaluation au niveau de l’ANAFIC.  « Ce nouveau guide va aider les communautés à considérer ces thématiques lors de la planification », ajoute-t-elle.

A rappeler que cet atelier sur l’actualisation et la validation du guide de méthodologie est consécutive à un autre tenu dans la région de Kindia où un travail de titan a été fait par les acteurs pour aboutir à l’élaboration du guide de 3e génération.

In le djely

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *