Un réseau de journaliste du développement local voit le jour    

Spread the love

L’actualité des communes est souvent absente des colonnes des médias. A l’issu d’une formation organisée par l’Agence Nationale des Collectivités Locales (ANAFIC) des journalistes de la presse locale, les correspondants de presse basés en régions ont décidé de la mise en place d’un groupe de média spécialiste de la décentralisation et du développement local.

Ce groupe de journalistes pour la décentralisation et le développement local a été créé, à la fin de la formation, des hommes de médias, sous le thème : « Médias, Décentralisation et Développement Local » organisée par l’Agence Nationale Financement des Collectivités Locales du 21 au 25 décembre 2021 dans la préfecture de Coyah.

La presse joue un grand rôle dans la sensibilisation et l’information de la population, c’est pourquoi l’ANAFIC et ses partenaires ont réuni 25 journalistes venus des radios rurales, de la presse écrite et en ligne, des radios, de Télévisions, pour amener ces médias à s’intéresser d’avantages aux questions de développement local.

Pendant ces cinq (5) jours d’échanges fructueux, de travaux théoriques et pratiques entre spécialistes de la décentralisation et journalistes qui ont permis d’avoir des informations sur le fonctionnement de l’ANAFIC et le processus de la décentralisation et du développement local. Ce qui a amené à la création d’un groupe de journalistes pour la décentralisation et le développement local.

Cette rencontre a bien porté ces fruits. L’initiative des journalistes de se mettre en groupe de travail sur la décentralisation vise à créer dans leurs canaux respectifs des espaces de diffusion de l’information locale et de développement de proximité.

 Les membres envisagent une collaboration avec les collectivités afin de participer à l’animation de la vie locale.

C’est le chargé de transfert des compétences des collectivités au Ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation (MATD), M. Alpha Ibrahima Barry, représentant le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, Général Bouréma Condé, qui a présidé la cérémonie de clôture de l’atelier a remercié les participants pour leur active participation et leurs contributions pendant l’atelier et l’ANAFIC pour leur dynamisme et leur effort pour assurer le succès et le bon déroulement de l’atelier qui ont permis la réussite des travaux.

Il a rappelé que ces quelques jours de travaux qui ont eu lieux, permettront aux journalistes d’aider le département à vulgariser d’avantage les acquis de la décentralisation et du développement durable.

« A travers vous nous formons l’espoir qu’au sorti de cette salle, que le département sectoriel, les collectivités locales pourront être informés d’avantage du processus de décentralisation sur l’ensemble du territoire national. Et dans l’espoir que ces genres de formation vont continuer avec l’ANAFIC et d’autres structures. Tout en réitérant l’engagement du MATD d’accompagner tous les acteurs pour la performance et l’ancrage de la décentralisation et du développement local », a-t-il ajouté.

Au terme des travaux, les participants ont félicité l’ANAFIC d’avoir initié cette session de formation et les consultants pour la qualité des travaux exposés et la pertinence des débats qui ont découlé de chaque présentation, l’encouragent pour la tenue de telle rencontre entre médias et acteurs de la décentralisation et du développement local. Les participants s’engagent de démultiplier cette formation dans leurs différentes rédactions et à initier des sujets de reportage, d’enquête et autres, sur les activités de l’ANAFIC, la décentralisation et du développement local.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *